Activité, emploi, chômage : les indicateurs

samedi 18 janvier 2014

Dans un autre article Travail : activité et emploi nous avons vu que tous ceux qui peuvent être actifs ne le sont pas. De même tous les actifs ne sont pas employés, il y a des actifs sans emplois, ce sont les chômeurs. Enfin certains actifs ayant un emploi considèrent qu’ils n’ont pas l’emploi qu’ils recherchent, qu’ils sont sous-employés.
Cela complique sérieusement l’établissement des statistiques qui permettent de décrire les ressources en travail et leur utilisation.
Une fois que les définitions des indicateurs seront précisées il faudra poser la question des raisons qui font qu’un actif potentiel décide ou non de devenir un actif effectif. Ce sera l’objet de l’article suivant : Les déterminants de l’activité et de l’emploi

Les définitions

- [*’L’activité et le taux d’activité*]

Un actif est une personne en âge de travailler qui exerce ou cherche à exercer une activité rémunérée.
Le taux d’activité indique qu’elle est la part de ceux qui sont actifs (actifs occupés et chômeurs) dans l’ensemble de ceux qui peuvent l’être.
Par exemple si pour 100 femmes de 25 à 30 ans il y a 70 femmes actives (60 en emplois et 10 au chômage) le taux d’activité des femmes de 25 à 30 ans est égal à 70%.

- [*Le chômage et le taux de chômage*]

La définition établie en 1982 par le BIT (Bureau International du Travail, agence spécialisée de l’ONU) est celle qui est retenue dans l’Union européenne.
Un chômeur est une personne :
- sans emploi ;
- recherchant activement un emploi, c’est-à-dire avoir pris des dispositions spécifiques au cours d’une période récente spécifiée pour chercher un emploi salarié ou non salarié ;
- disponible pour travailler.
Le taux de chômage indique la part de ceux qui sont chômeurs (sans emploi, disponible pour un emploi et à la recherche d’un emploi) dans la population active correspondante.
Dans l’exemple précédent 10 femmes de 25 à 30 ans sont au chômage pour 70 femmes actives à cet âge, le taux de chômage des femmes de 25 à 30 ans est égal à 14% (10 / 70). Le taux de chômage permet d’apprécier la situation du marché du travail.

- [*L’emploi et le taux d’emploi*]

Une personne ayant un emploi est une personne qui exerce une activité rémunérée (comme salarié ou comme non salarié).
Le taux d’emploi est obtenu en rapportant le nombre d’emplois à la population totale correspondante.
Dans l’exemple retenu jusqu’à présent 60 femmes de 25 à 30 ans ont un emploi parmi les 100 femmes qui peuvent travailler. Le taux d’emploi des femmes de 25 à 30 ans est donc égal à 60%. Le taux d’emploi indique comment une économie utilise plus ou moins les ressources en travail dont elle dispose.
Le chômage mesuré par cette définition (chômage au sens du BIT) ne correspond pas aux données fournies par Pôle emploi en France.

Les frontières entre activité, emploi et chômage

Les trois conditions de la définition du chômage : être sans emploi, rechercher activement un emploi et être disponible pour cet emploi font apparaitre des frontières entre activité, emploi et chômage.
La première condition trace la frontière entre personnes ayant un emploi et personnes sans emploi, les deux suivantes la frontière entre chômeurs et inactifs.
Mais dans la réalité les frontières se chevauchent.

Schéma emprunté à Jacques Freyssinet (Le chômage, La Découverte 1998)

Ce schéma doit être commenté en précisant des concepts très souvent utilisés : le halo du chômage et le sous-emploi. Deux autres concepts en rapport avec ce schéma peuvent être présentés, le temps partiel et les formes particulières d’emploi mais ils sont abordés dans cet autre article

- [*Le halo du chômage*]
Certaines personnes sans emploi souhaitent travailler mais ne sont pas disponibles ou ne recherchent pas d’emploi ce qui fait qu’elles ne sont pas des chômeurs au sens du BIT elles sont classées dans la catégorie des inactifs. Les économistes disent que ces personnes appartiennent à ce qu’ils appellent un « halo » autour du chômage [1].

Le halo du chômage France

Lecture : fin 2012 il y avait 2,9 millions de chômeurs au sens du BIT (échelle de droite) et 820 000 personnes sans emploi souhaitant travailler mais qui ne sont pas disponibles ou qui ne cherchent pas d’emplois (échelle de gauche).

Source : DARES Analyses, juin 2013 • N° 037 - Emploi, chômage, population active, bilan de l’année 2012

Ensemble des personnes sans emploi souhaitant travailler : 3 530 000 (2012, en moyenne annuelle)

Source : INSEE enquête emploi pour 2012

- [*Le sous-emploi*]

En ce qui concerne la frontière entre emploi et chômage, le BIT a complété en 1998 sa définition du chômage par une définition du « sous-emploi » lié à la durée du travail. Ce sont des personnes ayant un emploi mais :
- qui travaillent à temps partiel, qui souhaitent travailler plus, et qui recherchent un emploi et/ou qui sont disponibles pour travailler plus,
- qui ont involontairement travaillé moins que d’habitude, pour cause de chômage partiel par exemple, qu’elles travaillent à temps plein ou à temps partiel.
Selon l’INSEE le taux de sous-emploi représente la part dans l’emploi des personnes qui ont involontairement travaillé moins que ce qu’elles auraient souhaité.
Si dans l’exemple qui a été utilisé plus haut, sur les 60 femmes de 25 à 30 ans ayant un emploi 30 ont un emploi à temps partiel mais que pour 10 d’entre elles ce temps partiel n’est pas choisi - elles préféreraient travailler davantage, le taux de sous-emploi est égal à 16% (10 / 60).

Taux de sous-emploi et taux de chômage en France

Source : INSEE à cette adresse.

Sous emploi au sens du BIT (2012)

Les chiffres de l’emploi et du chômage

- [*L’emploi*]

Pour une population donnée, plus le taux d’emploi est élevé moins il y a de "gaspillage" des ressources en travail. Cette idée est au cœur de la nouvelle stratégie « Europe 2020 » (voir ce dossier) pour l’emploi et la croissance succédant à la stratégie de Lisbonne (2000-2010) décidée par les conseils européens de mars et de juin 2010 avec l’ambition de porter à 75 % le taux d’emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans, notamment grâce à une plus grande participation des travailleurs âgés.
L’emploi des personnes âgées de 55 à 64 ans est considéré comme un levier privilégié pour limiter l’exclusion de ces personnes du marché du travail et maîtriser les dépenses de retraite.

Taux d’emploi en France en 2012

Source : DARES Analyses, juin 2013 • N° 037 - Emploi, chômage, population active, bilan de l’année 2012

Taux d’emploi par sexe et par âge 1977-2011

Source : INSEE à cette adresse.

Taux d’emploi des 55-59 ans et 60-64 ans en France

Source : Sécurité sociale, Programme de qualité et d’efficience « Retraite » Indicateurs Objectifs/Résultats - Objectif 3.

L’augmentation du taux d’emploi des travailleurs de plus de 55 ans a forcément des effets sur le marché du travail. Une étude récente des économistes de Natixis [2] montre que :
- à court terme, la hausse du taux d’emploi des salariés âgés pourrait entrainer une baisse du taux d’emploi des autres salariés et à une hausse du chômage. Les
évolutions vues depuis le milieu des années 1990 dans les pays de l’OCDE montrent au contraire que même à court terme, sauf aux EtatsUnis et en Australie, un taux d’emploi plus élevé des 55-64 ans conduit à un taux d’emploi plus élevé des moins de 55 ans et à un taux de chômage plus faible ;
- à long terme, un taux d’emploi des 55-64 ans plus élevé s’accompagne d’une part d’un taux d’emploi des moins de 55 ans lui aussi plus élevé, et d’autre part d’un taux de chômage plus faible.

- [*Le chômage*]

Cette vidéo proposée par l’INSEE apporte une réponse à la question des chiffres du chômage (désolé pour la PUB...)


Les chiffres du chômage en question par InseeFr

La définition du chômage au sens du BIT est traitée en france par l’INSEE dans le cadre de l’enquête emploi qui se déroule tout au long de l’année. Chaque trimestre, environ 100 000 personnes de 15 ans ou plus sont interrogées.

Taux de chômage au sens du BIT en France depuis 1975

Taux de chômage au sens du BIT par groupe d’âge, France depuis 1975

Source : DARES Analyses, juin 2013 • N° 037 - Emploi, chômage, population active, bilan de l’année 2012

Il existe une autre statistique du chômage publiée mensuellement par la Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques du ministère du Travail, de l’emploi et de la santé) et Pôle emploi : le nombre des demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi, les DEFM.
C’est une statistique de fichiers et comme s’inscrire à Pôle emploi est une démarche administrative, ceux qui s’inscrivent ne correspondent pas directement aux critères statistiques définissant le chômage au sens du BIT.
La plupart des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi : certains sont sans emploi, il sont dans la catégorie A, d’autres exercent une activité réduite courte, d’au plus 78 heures au cours du mois ils sont dans la catégorie B, ou une activité réduite longue, de plus de 78 heures au cours du mois ils sont dans la catégorie C. Par ailleurs, certaines personnes inscrites à Pôle emploi ne sont pas tenues de faire des actes positifs de recherche d’emploi : elles sont soit sans emploi et non immédiatement disponibles (catégorie D), soit pourvues d’un emploi (catégorie E) [3]
La catégorie A correspond à peu près à la définition du BIT mais il y a des différences car environ un cinquième des chômeurs au sens du BIT déclarent à l’enquête Emploi qu’ils ne sont pas inscrits à Pôle emploi, et les quatre cinquièmes restant sont très majoritairement mais pas systématiquement inscrits en catégorie A. Dans l’autre sens un demandeur d’emploi de catégorie A sur 5 ne serait pas classés comme chômeurs au sens du BIT s’ils étaient interrogés à l’enquête Emploi.

Nombre de chômeurs et de demandeurs d’emploi depuis 1997

Source : INSEE

Le graphique précédent montre que depuis 2006 l’écart entre le chômage BIT (en rouge) et les DEFM catégorie A est faible.

DEFM pour les 5 catégories en France métropolitaine fin août 2013 :
- catégorie A = 3 235 700
- catégorie B et C = 1 553 500
- catégorie D et E = 608 000
Il y avait donc à cette date 5 397 200 demandeurs d’emplois inscrits à Pôle emploi.

Données actualisées

Pour connaître les chiffres du chômage mesuré par pôle emploi vous pouvez consulter le site de la DARES (direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) et sa rubrique statistiques du chômage et pour le chômage au sens du BIT le site de l’INSEE.
Pour une illustration voici les donnée pour décembre 2013 (indicateurs de la DARES.

[1, Voir INSEE Première n° 1260, octobre 2009

[2Voir Flash éco n°622, septembre 2013.

[3Les catégories ont été réformées en 2008.
Jusqu’en 1995, il existait cinq catégories de demandes ou de demandeurs d’emploi.
Les demandeurs d’emploi étaient regroupés en fonction du type d’emploi recherché et non pas en fonction du type d’emploi occupé.
La catégorie 1 enregistrait les personnes immédiatement disponibles, à la recherche d’un emploi sous contrat à durée indéterminée (CDI), à temps plein.
La catégorie 2 enregistrait les personnes immédiatement disponibles, à la recherche d’un emploi sous contrat à durée indéterminée (CDI), à temps partiel.
La catégorie 3 enregistrait les personnes immédiatement disponibles, à la recherche d’un emploi à durée limitée (CDD, mission d’intérim, vacation).
La catégorie 4 enregistrait les personnes sans emploi et à la recherche d’un emploi mais non immédiatement disponibles (en formation, en arrêt maladie, en congé de maternité).
La catégorie 5 enregistrait les personnes pourvues d’un emploi mais à la recherche d’un autre emploi, donc non immédiatement disponibles.
De 1995 à fin 2008, les personnes ayant exercé une activité réduite ou occasionnelle de 78 heures ou plus dans le mois précédent étaient exclues des catégories 1, 2 et 3 pour former les catégories 6, 7 et 8. Il existait alors huit catégories.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1598 / 1198864

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Économie générale  Suivre la vie du site Travail, activité, emploi, chômage  Suivre la vie du site Cours   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License