Comment le Japon peut-il restaurer sa solvabilité budgétaire ?

samedi 2 novembre 2013

Flash économie Natixis 11 octobre 2013 n°712

Il faut partir des problèmes structurels bien connus du Japon :
− dette publique énorme (230% du PIB en 2013), liée à la déformation du partage des revenus ;
− vieillissement démographique, d’où croissance potentielle très faible (autour de 0% par an) et besoin accru de dépenses publiques ;
− risque de remontée à terme des taux d’intérêt à long terme avec le retour d’une inflation positive.
Le gouvernement japonais a choisi d’augmenter la TVA (de 5% à 8% en avril 2014, de 8% à 10% normalement en octobre 2015) pour accroître les recettes fiscales. Compte tenu de la situation structurelle des dépenses publiques, nous nous demandons à quel niveau il faudrait fixer le taux de TVA au Japon pour restaurer la solvabilité budgétaire.
Nous trouvons un taux de 32% ( !), en tenant compte de l’effet de la hausse de la TVA sur l’activité et les recettes fiscales. Ceci montre qu’il faudra traiter autrement le problème de dérive de l’endettement public du Japon : hyperinflation, défaut. Le défaut est hautement improbable en raison de la détention de dette publique par les banques.
(....)
La suite est en ligne ici


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 136 / 1252545

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents  Suivre la vie du site Politique éco   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License