Comparer des niveaux de vie et des genres de vie

mercredi 5 février 2014

Les comparaisons internationales posent des problèmes parce que les valeurs sont exprimées dans des monnaies différentes.

Pour comparer des données de pays différents dans une monnaie commune, par exemple le dollar, il faut un taux de change.
Le taux de change pratiqué à une date donnée ne traduit pas forcément la réalité du pouvoir d’achat des revenus dans les deux pays concernés. Le taux de change peut être sur ou sous-évalué. [1].
- Il faut donc construire des taux de change correspondant à la parité de pouvoir d’achat. Il y a en effet théoriquement un taux de change traduisant la position relative des deux économies. En supposant que les taux d’intérêt sont les mêmes sur toutes les places financières, le taux de change d’équilibre est celui qui permet de respecter la parité des pouvoirs d’achat (PPA).
Dans l’hypothèse de coûts de transport et de livraison nuls, si un livre vaut 15 euros à Paris, et 20 dollars à New-York, alors le taux de change respectant la PPA est 1 euro = 1,33 dollars. Ainsi avec 15 euros je peux acheter le livre à Paris et à New-York, puisque 15 euros c’est 20 dollars. [2].

- Les taux de change respectant la parité des pouvoirs d’achat sont calculés périodiquement par les organisations internationales (OCDE, FMI...) mais ils ne sont pas faciles à manipuler et ils sont connus avec retard. Les comparaisons internationales doivent donc être prudentes, particulièrement quand il s’agit de pays ayant des niveaux et des modes de vie très différents.

- Le niveau de vie est estimé à partir de la quantité de biens et services dont dispose un ménage. Le niveau de vie moyen est synonyme de niveau moyen de consommation. Il dépend des dépenses de consommation mais aussi des consommations "gratuites" correspondant aux services non-marchands fournis par les administrations publiques.

- On mesure souvent le niveau de vie en utilisant le PIB ou le PNB par habitant.
Quand on compare le niveau de vie dans la zone Euro avec celui des États-Unis ou du Royaume-Uni, il faut prendre en compte la qualité et la quantité des services publics gratuits ou presque (éducation, santé...).

- Le mode de vie désigne les manières et les habitudes de vie et de consommation. Il ne se mesure pas directement il se décrit par exemple à partir de la structure des dépenses de consommation ou de l’utilisation du temps. Il résume la qualité de vie, et on l’appelle parfois "genre de vie".

L’évolution du niveau de vie moyen est le résultat de deux évolutions :
- celle du PIB réel
- celle de l’effectif de la population.

Croissance annuelle en % sur la période 1980 - 1990

Source : Banque mondiale, PIB calculés en $ constants

[1On peut prendre l’exemple du dollar en euros qui valait 1,2 euros en 2002 et 0,7 euro en septembre 2008

[2Ces calculs sont finalement très délicats et il ne faut pas leur attribuer plus de qualité qu’ils n’en méritent : la marge d’erreur est assez large et si les taux de change calculés en PPA peuvent avoir un sens entre des économies ayant un même niveau de développement c’est plus difficile à accepter pour des comparaisons entre économies développées et économies en développement.
On peut d’ailleurs s’interroger sur la solidité des commentaires appréciant les performances relatives des États quand les prix de certains produits varient très fortement (le pétrole ou les matières premières depuis 2004).
Si vous voulez en savoir plus il faut consulter : Parités de pouvoir d’achat – Comparaisons internationales du produit intérieur brut réel et du niveau des prix (décembre 2012). Les calculs effectués dans ce document donnent les résultats suivants : le pouvoir d’achat moyen de 1 EUR dans les 27 pays membres de l’UE correspondait en 2009 à un pouvoir d’achat de 2.03248 CHF en Suisse, de 1.06956 EUR en Allemagne, de 1.16497 EUR en France, de 1.03383 EUR en Italie et de 1.12167 EUR en Autriche (toujours pour le PIB total). Autrement dit, pour acheter un panier de biens d’égale utilité dans tous les pays, d’une valeur moyenne de 1000 EUR dans les 27 pays membres de l’UE, il fallait débourser 2032 CHF en Suisse, 1070 EUR en Allemagne, 1165 EUR en France, 1034 EUR en Italie et 1122 EUR en Autriche.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1077 / 1439461

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Économie générale  Suivre la vie du site Revenus, consommation, épargne  Suivre la vie du site Compléments   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License