Evolution récente des choix de financement des entreprises

jeudi 29 janvier 2015

Dans le N°62 de Flash économie (publication de Natixis, 29 janvier 201), un article contenant de nombreux graphiques relève que « dans plusieurs pays de l’OCDE, le levier d’endettement des entreprises diminue (c’est le cas au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Japon). Aux Etats-Unis, il augmente avec le redressement de l’investissement et les rachats d’actions. Ces mouvements du levier
d’endettement des entreprises dans ces pays sont volontaires : ils résultent des choix d’investissement compte tenu des niveaux de profitabilité avec une volonté de désendettement des entreprises.
En France par contre, la hausse du levier d’endettement des entreprises est involontaire. Elle provient de ce que le recul de la profitabilité l’emporte sur le recul de l’investissement, et pas d’une vision optimiste et d’une rentabilité forte du capital qui pousseraient les entreprises à accroître leur endettement. Ceci conduit en France :
- à la fragilisation de la situation financière des entreprises ;
- à un risque de difficulté de financement des entreprises dans le futur si les nouvelles règlementations des banques limitent la croissance du crédit.
 »
Le texte intégral est en ligne à cette adresse (lecture fortement recommandée).


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 373 / 1367226

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Économie générale  Suivre la vie du site Investissement et capital  Suivre la vie du site Compléments   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License