Incertitude, rationalité et institution. Une lecture croisée de Keynes et Simon par Nicolas Postel

vendredi 3 janvier 2014
PDF - 285.8 ko

Revue économique, 2008/2 - Volume 59, pages 265 à 289
Keynes et Simon parcourent tous deux, à cinquante années de distance, un chemin épistémologiquement très proche. Tous deux élaborent une théorie de l’action rationnelle présentant des caractéristiques communes (intuitive, empirique, non calculatoire). Cette théorie les amène à prendre conscience du rôle des institutions sur le plan cognitif et, partant, sur celui de la coordination. Enfin, leurs deux théories se bouclent sur une même défense du rôle d’une certaine coercition sociale et politique, quoique sous une forme très différente. Ce parcours parallèle nous indique la voie à suivre : prendre davantage en compte la dimension éthique des institutions.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 155 / 1361679

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents  Suivre la vie du site Idées   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License