L’affaiblissement de la Productivité Globale des Facteurs (du progrès technique) est la cause de la crise : par quels mécanismes ?

mardi 14 janvier 2014

Flash eco 27 août 2013 – N°586

Nous pensons que, aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe, l’affaiblissement
tendanciel de la croissance de la Productivité Globale des Facteurs est la
cause de la crise. Le mécanisme est le suivant :
- puisque la productivité augmente peu, les salaires réels augmentent
peu également en raison des contraintes de rentabilité des
entreprises ; ceci déprime ex ante la demande des ménages ;
- pour soutenir la croissance, l’endettement a alors été utilisé, soutenu
par les taux d’intérêt faibles, ce qui explique l’excès d’endettement et
la crise à la fin des années 2000. Le levier d’endettement peut aussi
être expliqué par la rareté de l’épargne investie en actions, d’où le
coût élevé du capital.

Aujourd’hui, on a l’impression que le modèle américain et le modèle
européen se séparent : les Etats-Unis font repartir la croissance en utilisant
le même modèle (endettement avec productivité et salaire réels faibles) ;
l’Europe ne veut (peut) pas réutiliser ce modèle et reste donc en croissance
faible.

La suite est en ligne ici.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 105 / 1317427

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents  Suivre la vie du site Croissance   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License