L’avenir de l’économie chinoise

mardi 8 octobre 2013

Cet article dans FlashEco Natixis du 4 octobre 2013 – N° 682
La Chine va se spécialiser dans les biens et services non échangés : quelles
conséquences ?

Nous pensons que la Chine va devoir se spécialiser dans la production de biens et services non échangés, avec :
- la hausse très rapide des coûts salariaux ;
- la dépréciation du change de beaucoup de pays émergents et du Japon,
donc au total l’appréciation réelle rapide du RMB ;
- l’insuffisance de la montée en gamme de la production chinoise ;
- la nature des plans de relance de l’activité ;
- les problèmes de ressources en matières premières, de prix de l’énergie,
de pollution.
Il faut donc faire attention à ne pas se tromper dans les prévisions à moyen
terme pour l’économie chinoise : probablement la croissance potentielle va
devenir assez faible et l’excédent extérieur de la Chine va disparaître : on
peut imaginer sérieusement l’arrêt du rattrapage par la Chine des Etats-Unis
en ce qui concerne la taille du PIB. (....)
C’est à cette adresse.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 109 / 1252537

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents  Suivre la vie du site Commerce international   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License