Pour l’éclosion de centaines de théories

dimanche 15 décembre 2013

Sur le site Project syndicate, G. Akerlof et J. Stiglitz deux lauréats du Prix de la Banque de Suède pour l’économie (le Nobel) se prononcent en faveur d’un renouvellement de l’analyse économique.
La crise économique et financière a provoqué une profonde réflexion des économistes autour des nombreuses idées reçues et admises de longue date et mises à l’épreuve à cette occasion. Si l’on peut définir la science par sa capacité à prévoir l’avenir, le fait qu’une grande partie de la profession n’ait pas vu arriver la crise devrait soulever de grandes inquiétudes.
Mais en fait, il y a une bien plus grande diversité d’idées que ce que l’on voudrait bien nous faire croire. Les lauréats 2009 du prix Nobel d’économie sont deux chercheurs dont le travail consiste à explorer des approches alternatives. Les sciences économiques ont généré une multitude d’idées dont bon nombre prétendent que les marchés ne sont pas nécessairement ni efficients ni stables, ou que l’économie, et notre société, n’est pas correctement définie par les modélisations standard d’équilibres compétitifs utilisés par la majorité des économistes.

La suite est en ligne à cette adresse


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 148 / 1189388

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Économie générale  Suivre la vie du site L’économie et son domaine  Suivre la vie du site Compléments   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License