Pourquoi faut-il séparer les activités bancaires ?

mardi 3 décembre 2013

La note de l’OFCE n°36 du 19 novembre 2013 rédigée par Jean-Paul Pollin et Jean-Luc Gaffard apporte une réponse.
Ci-dessous le début et la suite est disponible à cette adresse.

C’est au niveau européen que se situe la dernière chance d’une réforme
structurelle des systèmes bancaires, c’est-à-dire d’une séparation entre les
activités de marché et celles de banque commerciale. Car Michel Barnier,
le commissaire européen en charge de ce dossier, peut-il, sans perdre sa
crédibilité ne pas donner suite aux propositions du rapport Liikanen qu’il avait
lui-même sollicité ? Peut-il faire semblant d’ignorer que la principale fonction
des lois bancaires françaises, puis allemandes, était d’écarter ces propositions
en prétendant s’en inspirer ? Ou simplement, peut-il admettre que l’Union
européenne (et particulièrement la zone euro) prenne le risque d’une nouvelle
crise financière à laquelle chacun sait qu’elle ne résisterait pas ?
En ce domaine le débat n’a jamais pu être mené de façon rigoureuse parce
qu’il a été constamment obscurci et corrompu par le poids des lobbys financiers,
relayés malheureusement par les politiques et les administrations. Or les arguments
qui plaident en faveur de la séparation des activités bancaires sont simples
et bien documentés, tant au niveau théorique qu’empirique. On peut les résumer
en deux points principaux : d’une part, la juxtaposition d’activités de marché et
de banque commerciale est déstabilisante et inefficiente ; d’autre part, le caractère
systémique des banques universelles (qui combinent ces activités) oblige
l’État à leur offrir sous diverses formes des garanties dangereuses pour les
finances publiques et qui génèrent des distorsions injustifiables.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 201 / 1317156

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents  Suivre la vie du site Monnaie, financement, politique monétaire   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License