Risque bancaire et risque souverain ; risque bancaire et risque d’entreprise

jeudi 12 septembre 2013

Flash éco Natixis - 12 septembre 2013 – N° 621
Quelle évolution de la corrélation entre risque bancaire et risque souverain ; entre
risque bancaire et risque d’entreprise dans la zone euro ?

Initialement, les corrélations, pays par pays pour les pays de la zone euro, entre risque bancaire et risque souverain d’une part, entre risque bancaire et risque des entreprises non financières d’autre part, étaient très élevées. Ceci peut être attribué :
- à la forte détention de dette publique du pays par les banques ;
- au financement des entreprises essentiellement par le crédit bancaire, ce qui joue dans les deux sens : les difficultés des banques menacent le financement des entreprises, les difficultés des entreprises menacent les banques.
Deux évolutions ont alors eu lieu :
- la mise en place de l’Union Bancaire doit réduire la corrélation entre risque bancaire et risque souverain en mutualisant, entre les pays de la zone euro, et sous certaines conditions, une partie du sauvetage des banques ;
- la désintermédiation du financement des entreprises, qui réduit leur
dépendance vis-à-vis des banques.
Ces deux évolutions doivent réduire les corrélations entre risque bancaire et risque souverain ; risque bancaire et risque d’entreprise. Ceci s’observe-t-il ?
Nous montrons que les corrélations entre les risques se sont réduites en France et en Allemagne dans la période récente, mais malheureusement pas en Espagne et en Italie où cette réduction des corrélations des risques aurait été la plus nécessaire.

Lire la suite en ligne ici


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 335 / 1404025

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents  Suivre la vie du site Monnaie, financement, politique monétaire   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License