Valeur / volume, nominal / réel

samedi 31 août 2013

La valeur ajoutée d’une unité institutionnelle est composée de plusieurs produits vendus à des prix différents : Renault vend plusieurs modèles de véhicules et pour un modèle il y a des options différentes donc des prix différents.
On a vu que pour mesurer la valeur ajoutée totale il fallait accepter l’idée que le prix de vente est la valeur du produit vendu. Quand on compare la valeur ajoutée par l’entreprise à deux dates différentes, il y a en fait deux évolutions à prendre en compte :
- la quantité de produits vendus est modifiée
- le prix de chaque produit a probablement changé.

L’évolution en valeur est donc composée de deux évolutions : celle de la quantité et celle des prix.
La première est désignée par l’expression évolution en volume : elle correspond à l’augmentation ou la diminution de la valeur produite dans l’hypothèse où les prix n’auraient pas varié.
La seconde est mesurée par la variation du niveau des prix (variation de l’indice des prix).

Dans le tableau suivant présentant les résultats pour 2010, les prix ont augmenté relativement à ceux de 2009 de 0,8 % soit une multiplication par 1,008.
La variation du PIB en volume pendant l’année 2010 est égale à 1,5 % soit une multiplication par 1,015.
Donc la variation totale du PIB en 2010 est le résultat des deux multiplications
1,008 x 1,015 soit 1,023 donc une croissance de 2,3 %.

Résultats pour 2010
Évolutions en volume (en %)
au prix de l’année précédente
Prix
2010/2009
Valeur 2010
milliards d’euros
2008
2009
2010
Produit intérieur brut
PIB
-0,1
-2,7
1,5
0,8
1932

Source : INSEE comptes de la Nation pour 2010, mai 2011

Pour des taux de variation faibles on obtient le même résultat en additionnant les taux de variation des prix et du volume soit
0,8 % + 1,5 % = 2,3 %.

Taux de variation en valeur = taux de variation en volume + taux de variation des prix.

Le PIB de 2010 mesuré avec les prix courants (les prix de 2010) vaut 1932 milliards d’euros, mesuré aux prix de 2009 il vaudrait 1932 / 1,008 soit 1916 milliards d’euros [1]. La différence de 16 milliards d’euros est entièrement provoquée par l’augmentation des prix elle ne traduit pas un réel supplément de production, elle est une augmentation nominale et non pas réelle.

Grandeur ou évolution
Signification
Grandeur ou évolution
en valeur
évolution des prix (inflation) comprise
évolution des prix (inflation) éliminée
en volume
nominale
réelle
à prix courants (ou en monnaie courante)
à prix constants (ou en monnaie d’une année donnée)

Éliminer l’effet de la variation des prix pour s’en tenir à la réalité c’est-à-dire à la variation du volume (de la quantité) c’est "déflater".
Une série statistique déflatée est une série dont on a soustrait (extrait) l’évolution des prix (elle est donc mesurée hors inflation).

Inflation comprise
Inflation éliminée
opposition n°1 grandeur exprimée en valeur grandeur exprimée en volume
opposition n°2 grandeur nominale grandeur réelle
opposition n°3 grandeur aux prix courants grandeur à prix constants
opposition n°4 grandeur en euros (ou en francs ou en dollars) courants grandeur en euros (ou en francs ou en dollars) constants

[1Les prix ont été multipliés par 1,008 de 2009 à 2010, ils ont augmenté de 0,8 %. Pour éliminer la variation des prix il faut diviser le PIB de 2010 par le coefficient multiplicateur des prix.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2642 / 1439462

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Économie générale  Suivre la vie du site Le circuit économique comme méthode d’analyse  Suivre la vie du site Compléments   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

Creative Commons License